Edito: Répondre à la crise sociale et économique pour sortir par le haut.

Le 19 juin 2020 pour la seconde fois plusieurs milliers de maliens étaient sortis à l’appel du Mouvement du 5 juin (M5) regroupant des associations religieuses et des hommes politiques de divers bords. Alors que le Président de la République avait ouvert la voie à un dialogue avec la « rue » lors de ses deux sortiesLire la suite « Edito: Répondre à la crise sociale et économique pour sortir par le haut. »

Mali: nos challenges méritent des réponses structurelles

Les contestations politiques au Mali mises en exergue par les manifestations de ces dernières semaines sont un épisode de plus dans l’histoire tumultueuse du Mali. Il serait dommageable de ne pas affronter ces défis et de nous contenter de mettre la poussière sous le tapis et faire l’autruche. Pour trouver des solutions à cette énièmeLire la suite « Mali: nos challenges méritent des réponses structurelles »

George Floyd: l’Afrique au secours de sa diaspora?

Le 25 mai 2020 à Minneapolis 4 policiers écrasaient de tout leur poids et ce pendant près de 9 minutes le corps de George Floyd, afro-américain, qui en perdra la vie. Ces agissements indignes, leur répétition et les propos outrancier du Président Trump ont révolté au-delà même des frontières des USA et provoqué des manifestationsLire la suite « George Floyd: l’Afrique au secours de sa diaspora? »

Les accords de partenariat économique: un danger pour l’essor du Continent

En l’an 2000 a été adopté l’accord de Cotonou en remplacement de la convention de Lomé qui datait de 1975. Il s’agit du cadre général dans lequel s’inscrivent les relations entre l’UE et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP). Cet accord qui s’articule autour de 3 piliers (développement, économie et politique) vise ambitieusement àLire la suite « Les accords de partenariat économique: un danger pour l’essor du Continent »

La politique de la santé au cœur de la pandémie Covid 19

Dans le cadre des politiques publiques, la mise en place de politiques comme celles de la santé sont primordiales. Elles s’inscrivent dans la concurrence entre les états qui cherchent à augmenter leur puissance au détriment de celle des autres. On considère ainsi qu’une population plus ou moins saine, féconde, malade, a un impact direct sur la puissance de l’état.

La mauvaise gouvernance, l’idéologie dominante de ces 40 dernières années.

La mort des idéologies, a donc des conséquences qui vont au-delà de la simple formation personnelle des individus, elle a des impacts sur la société en générale. La nature, ayant horreur du vide, notre société s’est donc organisée autour d’un système de mauvaise gouvernance qui a été érigé en modèle cyclique.

Activistes: le miel n’est jamais bon dans une seule bouche.

Ils se nomment X ou Y, des jeunes pour la plupart en recherche d’emploi ou vivant de petits boulots, qui à travers la révolution numérique au Mali, ont été propulsés « activistes », « révolutionnaires « guides » ou tout autre surnom que l’on aime exagérément attribuer à ceux qui sont désormais devenus spécialistes des coups de gueule. Et peuLire la suite « Activistes: le miel n’est jamais bon dans une seule bouche. »

IBK est fragilisé mais qui peut le battre?

5 Premiers Ministres en 5 ans. Voici donc le record battu par le Président IBK, aucun Président avant lui n’avait usé autant de PM en si peu de temps, cela dit beaucoup de sa conception du pouvoir, et des rapports que doivent entretenir un PR et son PM, au-delà de ces considérations, cela dit égalementLire la suite « IBK est fragilisé mais qui peut le battre? »

Les enjeux politiques liés au retour de ATT.

Après une brève tentative engagée par le pouvoir de le poursuivre pour haute trahison en 2014, rapidement balayée par les Députés de l’Assemblée nationale, ATT avait toute la latitude de rentrer au pays, puisque rien ne l’en empêchait, mais il a pris son temps, et c’est donc à 8 mois des Présidentielles, qu’il a décidé de faire son grand retour.