Mali-Chine: IBK et l’empire du Milieu

IBK-Tianjan-chine1

Le World Economic forum Meetings of new Champions  s’est tenu la semaine passée à Tjanin en Chine, l’objectif de ce forum est de promouvoir la rencontre entre des partenaires privés et publics autour de l’économie, il est à différencier du Meeting de Davos qui réunit les cadors mondiaux.

L’organisation de ce forum en Chine n’est pas anodin, tant on connait l’appétence des entreprises chinoises à se développer, à l’international, c’était donc une occasion à ne pas rater.

IBK s’est donc rendu à la tête d’une délégation étoffée comme dans chacun de ses voyages, afin de représenter le Mali, l’économie étant un secteur en souffrance et qui n’a pas vraiment bénéficié des faveurs du roi durant la première année de son mandat.

On peut dire qu’en termes de communication cette visite est un réel succès, dans les apparences du moins, elle permet au Président après le bilan calamiteux de sa première année de démontrer que ses voyages incessants ont pour objectif de décrocher des contrats.

Cette visite n’est pas inopportune, et le calendrier est le bon pour le PR, elle intervient donc juste après que l’opposition ait passé au lance flamme son bilan, et juste pendant la visite de contrôle du FMI à Bamako, qui avait gelé tous les crédits suite de l’achat de l’avion, et de quelques contrats troubles. C’est une méthode type guerre froide, quand l’Ouest vous met des bâtons dans les roues, fourre un peu trop à votre gout son nez dans vos affaires, on va voir à l’Est chez le grand frère Chinois, Russe ou Yougoslave (à l’époque). IBK veut-il montrer que l’UE et USA ne sont pas ses soutiens exclusifs ? Je ne le crois pas aussi sous informé, la réalité du terrain suffit à rétablir les choses.

Quant aux chinois le Forum est une opportunité de poursuivre leur poussée sur le continent, d’ailleurs dès 2000 on avait commencé à parler de ChinAfrique, et face à la déliquescence des économies occidentales la Chine possède un boulevard…

IBK serait donc revenu de sa visite les bras chargés de cadeaux, certains parlent de 5500 mds, une chose est par contre sure le Mali a obtenu un don exceptionnel de 18 mds, de quoi rembourser l’avion présidentiel, et un prêt de 8 mds sans intérêts.

Le compte twitter de la Présidence a beaucoup communiqué sur les projets, entretenant sciemment la confusion entre projets et contrats. Il ne s’agit en aucune manière de contrats, il n’y a pas de date de début de travaux, il s’agit de conventions signés, pour des études de faisabilité, et de coopération dans ces domaines. Une convention n’est pas un contrat, mais on peut comprendre que pour des soucis de propagande, il est de bonne guerre de vouloir entretenir la confusion.

Si IBK durant son mandat voit le début d’un seul chantier sur les 34 conventions qu’il a signé ce sera déjà un grand succès.

Sur les projets et conventions plusieurs frappent aux yeux et notamment, le chemin de fer Conakry-Bamako qui représente 4000 milliards de CFA selon la présidence. D’où sortent ces chiffres ? Qui a fait l’étude? En réalité il y a déjà une convention entre la République Guinéenne et le Groupe Bolloré pour relier Conakry à Kankan, et une autre convention entre le Mali et la Guinée pour le chemin de fer Kankan-Bougouni-Bamako.

Sur cet axe il y a une lutte feroce entre les Francais et les chinois depuis des années, car qui contrôle cet axe contrôle l’extraction des minerais dans des régions qui en sont très riches. L’idée de transporter 1,2 millions de tonnes de Bauxite de Kita, Kenieba et Bafing- Makana, vers le port de Conakry, sans oublier les mines guinéennes en font baver plus d’un. Reste à savoir si cela profitera à la population.

Concernant le Chemin de Fer Dakar-Bamako, il y avait eu une approche avec la société indienne Sara mining, puis un projet de réhabilitation du Nepad, puis d’une société sud ’africaine….le tout en moins d’une année….Ca cafouille un peu…

On est également étonné de voir que c’est la Chine qui pourrait décrocher les travaux pour la réalisation du sommet France-Afrique de 2016, encore un marché qui ne profitera pas aux entreprises maliennes, et pourtant le savoir-faire est là notamment dans ce domaine, tout comme dans la dizaine de projets de centrales solaires….Je vous épargne la suite.

Le plus énigmatique restera cette concession de 200000 hectares faite à la Chine à l’office du Niger, qui poursuit donc la longue série d’accaparement de terres dans laquelle le Mali semble se complaire. Les chinois viendront cultiver du soja qui sera exporter en Chine, comme les libyens le tournesol…il n’y aura aucunes retombées pour le Mali et pour nos agriculteurs.

images

Il n’y a pas vraiment de quoi se réjouir, et je me méfie toujours de l’annonce de projets pharaoniques, comme le disait Lamido Samussi Banque centrale Nigeria « La Chine prend nos ressources naturelles et nous vend des biens manufacturés. C’était également l’essence du colonialisme. Les Britanniques sont allés en Afrique et en Inde pour s’assurer des matières premières et des marchés. L’Afrique s’ouvre maintenant de son plein gré à une nouvelle forme d’impérialisme »

Samusi voit juste, la progression des chinois est étroitement liée au retrait des occidentaux, et on se laisse entraîner volontairement, sourire aux lèvres dans un nouvel impérialisme, un échange ou on sortira perdant, à la différence que les chinois mettent un peu plus la main à la poche que les occidentaux, ils sont prêts à payer l’uranium plus cher sans s’ingérer dans les affaires locales, vous pouvez payer un avion personne ne vous tapera sur les doigts.

La Chine a pris également la fâcheuse habitude d’exporter sa main d’œuvre, il y a fort à parier que si des travaux voient le jour au Mali, ils seront fait par des chinois, avec du matériel chinois, mais avec l’argent des maliens, on est loin de la théorie des grands travaux pour la relance économique.

A noter que pour célébrer le retour triomphal du Président son parti a dépensé plus de 8 millions de CFA, foule sur le parcours, banderoles etc…Tenant compte de la loi sur le financement des partis politiques, nous avons tous financé cette petite escapade digne d’un Mobutu rentrant au pays après un séjour joyeux à Genève….

C’est plus à mon sens un façon pour le RPM de montrer à IBK qu’ils ont une capacité de mobilisation, qu’une volonté de remercier le chef, c’est aussi une manière pour eux de sortir de la semaine de l’AN 1 bien rude tant leur incompétence fut mise à nu.

A noter que le RPM est lié au Parti Communiste Chinois, c’est bien connu IBK est l’ami du proletariat….

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mali-Chine: IBK et l’empire du Milieu »

  1. Bonjour

    au début, j’ai failli ne pas me reconnaitre dans les lignes. mais après, j’ai vu l’analyse que je partage.

    A Sankaré Ouaga, CILSS Cordialement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s