Mali: La vérité rougit l’œil, mais elle ne la transperce pas.

Après la parenthèse enchantée de l'élection du président Ibrahim Boubacar Keita, les événements du week end ont sonné comme une piqure de rappel, pour le nouveau gouvernement, avec un message ferme, rien n'est réglé. Pourtant tout avait bien commencé, avec la poursuite du dialogue, entre Bamako et les groupes rebelles du Mnla, du Hcua et … Continuer de lire Mali: La vérité rougit l’œil, mais elle ne la transperce pas.